Neuf grandes chansons

papier-musique-noir-50-cm-x-70-cmAvec le temps, Comme d’habitude, La bohème, La javanaise, La mer, La vie en rose, Les copains d’abord, Les feuilles mortes, Ne me quitte pas, sont de grandes chansons.
Pourquoi choisir comme exemplaire La Mer et pas Que reste t-il de nos amours ? Cette dernière fait partie de mes chansons préférées et elle est également un joyau incontesté de notre patrimoine. Pourquoi Les copains d’abord plutôt que tel autre joyau de Brassens ? Oui, pourquoi ? Il fallait bien décider, trancher, conscient que les goûts, les couleurs se discutent, que faisons nous d’autre ?

Les points communs ?
Ces grandes chansons sont toutes nées à peu près à la même époque, fin de l’horreur de la seconde guerre mondiale pour La vie en rose, La mer, Les feuilles mortes ; années soixante d’où montent contestations et revendications pour Ne me quitte pas 1959, La javanaise 1962, Les copains d’abord 1964, La bohème 1966, Comme d’habitude 1968, Avec le temps octobre 1970.

Les neuf chansons sont écrites par de fortes personnalités, généralement les interprètes eux-même, qui parlent avec sincérité, sous un angle de vue original, d’événements authentiques, de leurs amours. Ils ne disent pas tout sur eux, mais l’essentiel.

Autres points communs. Le ton du langage parlé, naturel, un style clair, concis, accessible, à la première personne « je » (sauf Avec le temps ), des détails qui attirent l’attention, séduisent, émeuvent, un équilibre entre surprenant et prévisible, fraîcheur et savoir faire, coeur et intelligence. Ils suggèrent plus qu’ils décrivent.

Techniquement, la qualité est incontestable. La forme reste respectueuse des conventions et elle est au service du sens. La rime est utilisée, à l’exception de Comme d’habitude.
Le titre est accrocheur, facile à retenir.
Le refrain n’est pas pensé comme ceux que l’on entend de nos jours. A l’époque, il était fréquent de poursuivre la mélodie du couplet sur le refrain, dans une envolée très efficace dans ce que j’appelle un refrain pont.
Les grandes chansons ont de grandes mélodies et telle est sans doute une cause fondamentale de leur succès. Même quand elles sont reprises en anglais ou une autre langue, avec un texte et un sujet différents, elles séduisent un nouveau public et de nouveaux interprètes.

La preuve par neuf
Pour vérifier ces points communs, je proposerai chaque jour un post sur une grande chanson française : Un jour, une grande.
Demain « Avec le temps », Léo Ferré.

© Roé 2016 - Tous droits réservés